Partie 4

 

Mercredi 27 février nous remontons vers le Nord via Rissani pour ensuite bifurquer à l'Ouest et longer la vallée du Dadès. Comme souvent, c'est l'heure de la sortie des classes et nous sommes une fois de plus ébahis par le nombre d'écoliers et de collégiens qui déferlent, y compris dans les petites villes. Au Maroc, 28% de la population aurait moins de 15 ans... quel est leur avenir?

 

Cette vallée très fertile, renommée pour ses roses et ses kasbahs serpente durant 120 km au pied du Haut Atlas jusqu'à Ouarzazate. Durant une grande partie de ce trajet, nous avons eu l'impression de traverser un village sans fin.

 

Après une nuit à Ouarzazate, nous optons pour un itinéraire hors des sentiers battus pour effectuer la traversée du Haut-Atlas et rejoindre le col du Tizi-n-Tichka afin de rallier Marrakech. Cette ancienne route caravanière relie Aït Benhaddou à Telouet à travers la splendide et sauvage vallée de l'Ounila. NOTRE COUP DE COEUR!

A Telouet (le bout du monde), dans une ancienne kasbah complétement délabrée, se trouve un trésor architectural inouï: plafonds en cèdre peints, stucs, zelliges qui surpassent en qualité le palais de la Bahia à Marrakech.

 

Marrakech la merveilleuse, que dire sur cette ville que l'on adore et que l'on hait à la fois, si ce n'est que son maire, élu par le peuple à l'âge de 33 ans est une femme!!!

 

Petite incartade aux cascades d'Ouzoud, qui s'avèrent être un must. En effet, après un parcours montagneux et très spectaculaire, on découvre un décor presque tropical... il y a même des singes!

Petite anecdote: je tenais Jack en laisse quand il a apperçu pour la première fois de sa vie un singe. Il se met en arrêt, observe puis démarre à fond sans se soucier de celui qui tient la laisse et qui se retrouve les 4 fers en l'air...

A part ça, nous résidions dans un camping comme on les aime, petit, convivial, géré par un couple de Hollandais dont le maître mot est: RESPECT et ceci dans un environnement propice aux randonnées. On n'aime pas faire de la pub mais là on n'hésite pas: Zebra Auberge-Camping, Cascades d'Ouzoud - N 32 00 351 / W 006 43 177 - renate@campingzebra.com 

 

Mercredi 6 mars, sur la route du retour à Ceuta. Une tempête de pluie et de vent violent s'abat sur le Nord du Maroc avec pour effets des oueds en crue, des routes inondées et le froid.

Conséquence, aucun ferry au départ de Tanger, donc tout le trafic se reporte sur Ceuta où nous devons embarquer. Panique au port car les camions et voitures espagnoles sont systématiquement prioritaires et de ce fait, on rate 2 départs. Résultat, nous attendons 10 heures pour 30 min de traversée. Nous évitons d'y passer la nuit grâce à un initiative de Marie-Paule qui parvient à convaincre un véhicule suisse, un allemand et un français de nous aider à forcer le passage pour embarquer... et ça a réussi!  

 

 

Une fois de plus le Maroc nous a envoûtés. Nous y retournerons INCH ALLAH